Coqueluche: 75% d'entre eux sont des adultes



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Coqueluche: 75% d'entre eux sont des adultes

Les adultes souffrent plus souvent de coqueluche que les enfants. Une évaluation des données internes du DAK pour 2009 a montré qu'environ 8 500 assurés atteints de coqueluche étaient traités médicalement. Seul un quart d'entre eux étaient des enfants! «La coqueluche n'est plus une maladie infantile», déclare le Dr. Christina Sewekow, experte en santé chez DAK. «De nombreux adultes oublient de rafraîchir leur protection vaccinale et tombent malades de façon inattendue. Le problème, c'est qu'ils peuvent infecter les enfants si facilement. "

Coqueluche souvent longtemps non détectée La maladie est déclenchée par des bactéries transmises par une infection par gouttelettes. Un éternuement fort suffit pour infecter les spectateurs. «La coqueluche est une maladie très persistante qui peut durer des semaines», déclare le Dr. Sewekow. Et: il n'est souvent pas reconnu. «Beaucoup soupçonnent au départ un rhume ou une grippe grave. Au bout de quelques jours, cependant, la toux s'aggrave. «Il y a des quintes de toux convulsives, qui peuvent également entraîner des vomissements. L'inconvénient: la maladie est particulièrement contagieuse lorsque les symptômes sont encore inoffensifs.

La vaccination atténue l'évolution de la maladie
L'expert DAK recommande donc à votre médecin de famille de vérifier régulièrement votre protection vaccinale. "La vaccination de base a généralement lieu dans l'enfance, après quoi elle doit être rafraîchie." Cependant, personne n'est totalement protégé: "Malgré la vaccination, il peut être infecté, mais l'évolution de la maladie n'est pas si difficile."

La maladie met la vie des bébés en danger Les bébés sont particulièrement à risque », prévient le Dr. «La maladie peut même mettre la vie des nourrissons en danger. Parce que la protection vaccinale ne fonctionne qu'après la troisième vaccination vers le quatrième mois de vie. Avant cela, les petits sont pratiquement sans protection. »Il est donc important que tous ceux qui ont des contacts avec des bébés soient vaccinés contre la coqueluche. La primovaccination s'achève avec la quatrième vaccination, vers le premier anniversaire. Le premier rappel est donné à l'entrée à l'école, entre cinq et six ans, le second entre la neuvième et la 17e année. Le comité permanent de vaccination recommande alors la prochaine vaccination une fois avec la vaccination contre le tétanos et la diphtérie, qui est due tous les dix ans. (pm)

Image: S. Hofschlaeger / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Attention coqueluche


Commentaires:

  1. Kit

    Rien de tel.

  2. Chapman

    Tu as tout à fait raison. Il y a quelque chose en elle, y compris la pensée, qui vous convient.

  3. Shreyas

    Je félicite, la réponse remarquable ...

  4. Eldur

    Je suis bien versé dans ce domaine. Je peux aider à résoudre le problème. Ensemble, nous pouvons trouver la bonne réponse.

  5. Woodman

    Dommage, mais il n'est pas possible de faire quoi que ce soit.

  6. Tygolrajas

    Oui, je vois que vous êtes déjà local ici.



Écrire un message


Article Précédent

Les animaux domestiques augmentent le risque d'infection

Article Suivant

Les chercheurs recommandent le cannabis pour le cancer